Indonésie: le bilan

Nous avons adoré l’Indonésie… sans doute notre pays préféré jusqu’ici! Des paysages de rêves, une population accueillante, une faune et une flore abondante, que demander de plus?

Quelques chiffres

Durée du séjour : 53 jours

Budget moyen quotidien (2 pers.) : 30€ (hors billet d’avion et hors logement). D’une manière générale, le coût de la vie sur place est bas mais les excursions peuvent vite faire exploser le budget.

Evolution pondérale : Jon : -0,2Kg // Mag : -1,5 KG

Les tops et les flops du séjour

On a aimé

  • Le sourire des habitants : les Indonésiens sont incontestablement le peuple le plus accueillant et gentil qu’il nous ait été donné de rencontrer jusqu’aujourd’hui… et pas seulement sur Bali. Nous avons de nombreux souvenirs d’enfants accourant pour prendre une photo avec nous, d’adultes engageant spontanément la conversation sur la plage, de sourires chaleureux et sincères de parfaits inconnus… et ça fait du bien !

11DSC07272

  • La splendeur des fonds marins : les fonds marins indonésiens sont juste incroyables, colorés et riches en espèces. Bien entendu, de nombreuses zones ont souffert de la surexploitation mais plusieurs projets comme Bio-rock sur Bali ou celui de Yoan à Tumbak (Sulawesi), travaillent à leur restauration… et les résultats sont impressionnants !

1DSC07437

  • La bonne nourriture: D’une manière générale, nous nous sommes régalés en Indonésie. Même une gargote sans prétention peut révéler des plats savoureux et épicés, allant du fameux nasi goreng (riz frit) aux curry vegetables en passant par les délicieux satay ayam (brochette de poulet) sauce cacahuète. Pour les plus aventureux, il est aussi possible de goûter du chien ou de la chauve-sourirs à Sulawesi mais nous avons passé notre tour pour cette fois-ci.

On a moins aimé

  • Le pollution : Malheureusement, beaucoup de plages (et de volcans paraît-il) sont devenus de véritables dépotoirs, à Bali notamment. Quelques hôtels de luxe nettoient leur petit bout de plage mais la mesure est loin d’être généralisée… ce qui gâche clairement les balades au bord de l’eau (sans parler de la catastrophe écologique bien entendu)…
  • L’humidité: nous nous trouvions en pleine saison des pluies (février-mars-avril) au moment de notre passage en Indonésie, ce qui explique clairement le taux d’humidité. Cette dernière a été difficile à supporter, nous avions parfois l’impression d’évoluer dans un environnement « aquatique ». Mention spéciale à nos quelques affaires (2 paires de chaussures et un sac à dos) qui ont littéralement moisis après être restés 4 jours (!) dans un coin de notre chambre d’hôtel…

1DSC06634

  • Les conditions d’hygiène: l’Indonésie est malheureusement le pays où nous sommes le plus souvent tombés malades (dont une fois qui s’est finie aux urgences…). La fraicheur des produits et les normes d’hygiène de base sont loin d’être respectées, gare à la turista qui n’est jamais loin, y compris dans des grands lieux touristiques tels qu’Ubud à Bali.
  • La surmédiatisation de certains lieux : nous avons eu le sentiment que certains lieux (les îles Gili et Ubud notamment) se trouvent dans toutes les bouches, dans tous les guides de voyage… alors que, franchement, il y a mieux ailleurs. Ce n’est pas que ces endroits sont inintéressants en soi mais ils sont souvent peu représentatifs du pays et bondés de touristes… au contraire de dizaines de plages, de temples, de rizières que vous pourrez admirer tout seul si vous vous éloignez un peu des gros centres touristiques.

1DSC07502

Si vous aussi vous souhaitez visiter l’Indonésie…

Quelques lieux coups de cœur et bonnes adresses :

Bali

Pemuteran

Petite ville du Nord-Ouest de Bali, Pemuteran est une jolie crique de sable blond où les coraux sont peu à peu restaurés. Un esprit de préservation du milieu marin que l’on apprécie et une douceur de vivre qui nous aurait bien fait rester plus longtemps dans cette région encore peu touristique de Bali.

Sidemen

Si vous voulez voir des rizières somptueuses sans croiser un seul autre touriste, c’est dans la région de Sidemen que vous devez vous rendre. Le lieu est enchanteur et propice à de nombreuses randonnées/balades en scooter. Nous avons logé au Sawah Indah Villa (dont le nom signifie « belles rizières »… tu m’étonnes) dont nous avons beaucoup apprécié la piscine avec vue panoramique…

2DSC06688

Lombok

Gili Air

Les îles Gili, situées entre Bali et Lombok, sont réputées être très touristiques. En réalité, cela est surtout vrai pour Gili Trawagan, connue pour ses fêtes extravagantes. Sa voisine, Gili Air, est plus calme mais révèle de superbes plages, des tortues marines et une douceur de vivre agréable. Nous avons aimé notre séjour au Bambu cottages, dont le patron français est très sympa et qui est situé juste en face du « spot des tortues ». Pour ceux qui veulent vraiment se retirer du monde, rendez-vous à Gili Meno, la 3ème île, mais attention, on en a vite fait le tour…

Les petites îles de la côte nord-est

Nous avons passé une semaine incroyable au Pondok Siola, chez Heri et sa famille d’où nous avons pu excursionner sur les nombreuses petites îles (désertes et paradisiaques!!) situées juste en face. La région offre également la possibilité de faire l’ascension du volcan Rinjani voisin et propose des spots de snorkeling exceptionnels.

1DSC07923

Sulawesi

Tumbak

Si vous voulez une destination hors des sentiers battus à la rencontre des Bajos, ces « gitans de la mer » au mode de vie si particulier ou, tout simplement, si vous êtes un amoureux de snorkeling/plongée, c’est chez Yoan, un Français expatrié à Tumbak, qu’il faut vous rendre. Nous y avons vu les plus beaux fonds marins de notre vie et une multitude d’espèces différentes, y compris des requins à pointe noire. Attention cependant, les conditions de vie sont sommaires, on est loin du luxe des grands resorts.

Bunaken

Réputé pour être l’un des plus beaux sites mondiaux de plongée, le parc national de Bunaken reste pourtant largement préservé du tourisme de masse. Nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de profiter de cet aspect de l’île (notre séjour a été abrégé par une petite infection bactérienne du sang) mais nous pouvons vous garantir que Bunaken est tout aussi jolie vue de la terre, avec son volcan en toile de fond et ses plages secrètes à découvrir… Nous avons logé à l’Happy Gecko, d’un excellent rapport qualité-prix et qui propose de délicieux repas. Nous en profitons pour remercier du fond du coeur Willeke, la chaleureuse propriétaire hollandaise, et son mari pour l’aide qu’ils nous ont apportée lors de notre rapatriement sur Manado!

1DSC08420

Et si c’était à refaire?

  • Nous improviserions beaucoup plus. L’Indonésie est un pays qui se prête bien à un voyage « non organisé ». Il existe une quantité folle de guesthouses qui proposent des chambres à des prix modiques mais qui ne possèdent bien souvent pas de site internet, impossible de réserver à l’avance donc. Mais l’offre est tellement importante que l’on trouve sans problème de quoi se loger à l’improviste, en dehors des gros pôles touristiques évidemment. De plus, c’est une fois sur place que les « bons tuyaux » se trouvent, souvent grâce à du bouche-à-oreille… Enfin, la négociation se pratique partout dans le pays, il est donc plus avantageux pour le porte-feuille de pouvoir marchander une fois sur place. Il ne faut donc pas hésiter à partir en ayant seulement réservé les premières nuits d’hôtels.
  • Nous irions à Raja Ampat. Ce nom nous faisait rêver, nous avons failli y aller et puis, le porte-feuille n’a pas suivi et nous avons décidé de laisser Raja Ampat pour une autre fois… Néanmoins, tous les expatriés que nous avons croisés avaient les yeux brillants en parlant de ces îles perdues, surtout de sa faune marine visiblement exceptionnelle.
  • Nous bougerions moins. L’Indonésie est un vaste pays et il y a tellement à voir qu’il est facile de s’épuiser en trajets. Mieux vaut sans doute prendre le temps d’apprécier tout ce qu’il y a à découvrir dans une région/île donnée plutôt que d’être trop gourmand…

Mag

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s