Equateur: le bilan

L’Equateur… le premier pays, depuis le début de notre voyage, où nous nous serions bien imaginés poser nos valises définitivement. Une vraie bonne découverte !

Quelques chiffres 

Durée du séjour : 85 jours

Budget moyen quotidien (2 pers.) : 32€ (hors billet d’avion et hors logement). D’une manière générale, nous avons trouvé l’Equateur peu bon marché…

Evolution pondérale : Jon : -0,3Kg // Mag : -0,8 KG

Les tops et les flops du séjour

On a aimé

  • La variété des paysages : le Lonely Planet décrit l’Equateur comme « un condensé de toute la richesse sud-américaine » … et nous ne pouvons que lui donner raison ! Entre les sommets des Andes, la jungle, les plages de sables fins, les cités coloniales et les villages indigènes… il y en a pour tous les goûts ! Sans compter les mythiques îles Galápagos, qui font rêver plus d’un voyageur.

CDSC02493

  • L’honnêteté des habitants : pour avoir vécu pendant un peu plus de 2 mois à Guayaquil comme des expatriés, nous pouvons vraiment dire que, d’une manière générale, les Equatoriens sont des gens honnêtes. Pas une seule fois nous ne nous sommes fait arnaquer sur un prix. Celui que l’on nous donnait était toujours le même que celui payé par un local. Et en voyage, cela fait vraiment du bien de ne pas être tout le temps sur ses gardes !
  • Les infrastructures en général : nous avons été étonnés de constater que l’Equateur est un pays en plein développement. Le gouvernement semble investir massivement dans les infrastructures (routes, hôpitaux, transports en commun…) qui sont bien meilleures que dans d’autres pays ! Par exemple, le réseau de bus est vraiment bien développé, avec des véhicules flambant neufs comprenant WI-FI et toilettes… le tout pour un prix dérisoire : $1 par heure de trajet.
  • La vie encore traditionnelle des peuples indigènes : L’Equateur est un pays où les « peuples indigènes » ont su préserver leurs traditions tout en s’intégrant dans le « monde moderne ». Cela donne un beau mélange de civilisations et une richesse culturelle hors du commun.

CDSC04680

On a moins aimé

  • Le bruit : il faut bien le dire, l’Equateur est un pays bruyant… de la télévision allumée en permanence dans les restaurants à la salsa dans le bus en passant par les fêtes de quartiers tous les soirs de week-end (et parfois même les soirs de semaine), nous avons parfois ressenti un réel besoin de calme ! Impossible de dormir sans bouchons d’oreille et parfois, ceux-ci ne suffisaient même pas …
  • Le coût de la vie relativement élevé : comme sans doute partout en Amérique du Sud, nous avons trouvé que l’Equateur n’est pas un pays bon marché. Pour la première fois depuis notre départ, nous avons réellement dû surveiller nos dépenses de près. Certes, certains produits, comme les fruits, sont moins chers qu’en Europe mais pour d’autres, les prix sont équivalents voire supérieurs (par exemple pour les vêtements)… Bref, l’un dans l’autre, voyager en Equateur se révèle être relativement onéreux si l’on n’y prend pas garde.
  • des zones déjà devenues « trop » touristiques : de manière générale, l’Equateur est un pays encore vraiment authentique (plus que le Pérou voisin d’après d’autres voyageurs rencontrés). Malgré cela, certaines zones se révèlent être déjà devenues trop touristiques à notre goût (Mindo, Montañita…). Ces zones sont souvent dénaturées et devenues des complexes touristiques à ciel ouvert… alors qu’il suffit de se rendre quelques kilomètres plus loin pour retrouver l’authenticité. Ceci nous fait dire que c’est le bon moment pour visiter l’Equateur. Nous craignons que d’ici quelques années, les zones touristiques ne fassent tâche d’huile et que le pays ne perde de son charme…
  • Une nonchalance générale : mieux vaut avoir les nerfs solides pour travailler et vivre en Equateur… ce qui est promis est généralement réalisé des semaines voire des mois plus tard (nous attendons toujours la réparation de notre robinet promise par notre propriétaire en début de séjour…). De même, l’heure n’est pas l’heure. Ne vous attendez jamais à ce qu’un équatorien soit ponctuel à un rendez-vous. Même une heure en retard, il aura l’impression d’être encore bien dans les temps !

Si vous aussi vous souhaitez visiter l’Equateur…

Impossible de faire un compte-rendu détaillé de nos trois mois en Equateur mais voici quelques coups de cœur et bonnes adresses :

Cuenca

Très jolie ville coloniale, à faire absolument lors d’un séjour en Equateur. Le choix des établissements et des restaurants ne manque pas !!

CDSC03303

Mindo

Nous avons aimé la nature luxuriante mais avons été un peu déçus de l’aspect très touristique de la ville. Les prix sont plus élevés que dans le reste du pays. Un séjour dans l’Oriente vaut certainement plus la peine.

Montañita 

Si vous aimez faire la fête le long de la plage, Montañita sera faite pour vous. Cependant, nous avons largement préféré Olón, une bourgade située quelques kilomètres plus loin. Calme, authenticité et magnifique plage (pratiquement déserte) au rendez-vous ! Nous avons logé à la « Casa Naranja », une bonne adresse que nous recommandons.

Otavalo

Nous avons passé un très bon séjour à Otavalo dont nous craignions pourtant le manque d’authenticité. Il y a beaucoup à faire dans la région, prévoyez d’y passer plus d’une simple journée. Notre hôtel, Riviera Sucre, était d’un excellent rapport qualité-prix.

Quito

Incontournable, évidemment. Nous avons été un peu déçus par notre auberge de jeunesse, The Colonial House (propreté moyenne, réservation non prise en compte…). Nous avons cependant entendu beaucoup de bien de l’hôtel CarpeDM dans lequel nous avons failli partir. Selon nous, « la Mitad del Mundo » ne vaut pas vraiment la peine, au contraire du téléphérique qui offre une vue splendide sur la ville et permet une excursion sur le Rucu Pinchicha.

CDSC04539

Et si c’était à refaire ?

  • Nous foncerions sur l’Oriente, la zone de forêt tropicale qui recouvre près de la moitié de l’Equateur. Entre tribus ancestrales et biodiversité incroyable, nous pensons que cette partie du pays n’est pas à négliger, même si elle demande du temps pour être explorée.
  • Mais non, nous ne ferions toujours pas les Galápagos. Cette destination se révèle être hors de prix (même en étant déjà sur place) et nous paraît être devenue plus touristique qu’authentique. Elle jouit d’une immense popularité qui, selon nous, doit desservir la beauté du site. Nous nous rendrions plutôt à l’isla de la Plata, réputée être une copie miniature des Galápagos et qui ne nécessite pas, pour s’y rendre, d’un budget colossal.

Mag

Une réponse à “Equateur: le bilan

  1. Coucou les globe-trotteurs,
    Sympa vos petits debriefs 😉
    une petite pensée vers vous, ici on se pèle et il drache.
    Est-ce que vous disposez d’une adresse postale fixe pour qu’on puisse vous envoyer une p’tite carte ?
    Grosses bises de l’ADL, de pervers Pépère du Guichet et du Marchois

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s