Oulan-Bator: le top 5 de nos découvertes

Oulan-Bator (UB), la capitale mongole, est une ville très étendue et encombrée d’automobiles qui suscite, il faut bien l’avouer, peu d’enthousiasme. Pourtant, avec un peu de patience, il est possible d’y dénicher quelques trésors que nous n’avons pas manqué de découvrir lors de nos moments de temps libre. Voici notre top 5 des choses à ne pas rater lors de votre séjour à UB.

  • Goûter la quiétude au Choïjin Lama Khiid

Vrai havre de paix en plein cœur du centre-ville (c’est à peine si on entend encore la rumeur des voitures), ce monastère est un petit joyau d’architecture. Il a été transformé en musée en 1942, raison pour laquelle il a échappé aux destructions massives des sites religieux mongols. Le site compte 5 temples à l’intérieur desquels se trouvent des plafonds richement décorés, de magnifiques statues de bois et de bronze et, dit-on, les plus beaux masques du pays. Malheureusement, la permission de prendre des photos coûte 25€, trop cher pour notre bourse ! Entrée : 4€ ; situé derrière la Blue Sky Tower.

  • Gravir les marches du mémorial de Zaïsan

Ce grand monument construit par les Russes à la mémoire des « soldats et héros inconnus » de plusieurs guerres ne vaut pas le détour en soi (même s’il fait partie des choses à voir à UB). Cependant, placé au sommet d’un mont au Sud de la ville, il offre la plus belle vue sur Oulan-Bator et les collines avoisinantes. A ne pas manquer ! Entrée : gratuit ; pour s’y rendre : nous avons pris le bus n°7 (départ en face de l’hôtel Bayangol) (coût du bus : 0,5€) jusqu’au Palais d’hiver (voir ci-dessous) puis un taxi « non officiel » jusqu’au mémorial (coût du taxi : 1€)). Il est également possible de descendre plus loin avec le bus n°7 mais encore faut-il repérer le bon arrêt et gravir toute la colline du mémorial à pied.

CDSC02160

CDSC02174

  • Admirer les portes du Palais d’Hiver du Bogd Khan

Ce palais fut la résidence du Bodg Khan, dernier roi de Mongolie. Pour une raison mystérieuse, il fut épargné par les Russes (au contraire du palais d’Eté qui fut détruit) et transformé en musée. L’ensemble comprend 6 temples et un musée renfermant une collection des différents présents reçus par le Bogd Khan. Les portes des édifices sont colorées, richement travaillées et couvertes de représentations de dieux ou d’animaux de contrées lointaines (un des penchants du Bogd Khan), un vrai régal pour les yeux ! A nouveau, il faut payer 25€ pour pouvoir prendre des photos (montant que nous avons refusé de payer … mais nous avouons en avoir pris à la dérobée…). Entrée : 4€. Pour s’y rendre : prendre le bus n°7 à partir de l’hôtel Bayangol (0,5€).

CDSC02151

  • Aller manger au Rosewood Kitchen

Ce restaurant est notre coup de cœur gustatif d’Oulan-Bator. Il ne faut cependant pas s’attendre à y goûter des plats typiques du pays mais plutôt à tendance italienne (après 15 jours de sevrage, nous avons craqué !). Pratiquement tout y est fait maison (que ce soit le pain, les pâtes, la ricotta…) ou de produits frais. Un régal ! Les plats sont servis généreusement et les serveurs aux petits soins. L’ambiance chic explique les prix élevés pour la Mongolie (mais largement en deçà de ce que vaudrait ce type de restaurant en Europe). Pour donner un exemple, nous en avons eu pour 27€ pour deux plats, deux boissons et une bouteille d’eau. Pour s’y rendre : le restaurant se situe sur Seoul Street, peu après l’ambassade du Canada, en retrait de la rue. Il est au rez-de-chaussée d’un immeuble gris de 4 étages, peu après une grande yourte. Ne pas hésiter à passer plusieurs portes, le restaurant se trouve au bout du bâtiment.
DSC02120B

  • Rencontrer un moine au Gandan Khiid

Principal site touristique de la ville, ce monastère bouddhique vaut le détour. Datant du début du XIXe s., il a échappé de peu aux purges religieuses de 1937 mais a été grandement endommagé. En 1944, le vice-président des Etats-Unis, Henry Wallace, demande à visiter un monastère lors de sa visite en Mongolie. Le Gandan Khiid est alors restauré en vitesse afin de masquer les pertes subies par le patrimoine religieux du pays et sert de « monastère témoin » pour les visiteurs étrangers. Aujourd’hui, plus de 600 moines y vivent et, lors de notre visite, nous en avons aperçu plusieurs. Le monastère est ouvert jusque 19h, heure idéale pour échapper aux touristes et avoir l’impression d’avoir le site pour soi tout seul… Entrée : 1,5€ (mais nous sommes rentrés, sans le savoir, par un passage latéral (côté Ouest) et n’avons donc pas payé). Pour s’y rendre : le monastère est situé sur les hauteurs au Nord de la ville, à un peu moins d’un kilomètre du centre. Nous nous y sommes rendus à pied.

CDSC01697C

Oulan-Bator sera peut-être la plus grande surprise du voyage…

Mag

Une réponse à “Oulan-Bator: le top 5 de nos découvertes

  1. Salut les voyageurs francophones,
    Une trace de votre passage sur notre page FB nous a amené à consulter votre blog ! Un projet et des articles intéressants… On vient d’arriver sur UB donc on pourra comparer nos Top 5 😉 En espérant ne rien se faire piquer d’ici-là…
    Bonne continuation !
    Manue & Julien

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s